La musique andalouse à dit :

Jouons en même temps, chantons en même temps ; Je suis Une musique, soyez avec moi, chers, fins et courtois.

Notre Mission :
L’orchestre AMAM (les Amis de la Musique Andalouse) a comme mission de renouer avec un public connaisseur ou encore un public déterminé faute d’une nostalgie : celle des belles chansons andalouses et nord-africaines qui ont accompagnées sa jeunesse. Ces musiques riment aussi bien avec le souvenir de l’adulte qu’avec le jeune Méditerranéen. Notre mission est aussi de faire découvrir la musique andalouse à ceux qui ne la connaissent pas ou la connaissent moins bien. Nous vivons aujourd’hui dans des sociétés qui se métissent davantage et se qui veulent cosmopolites. C’est au Canada une chance que de pouvoir donner et recevoir d’autres cultures. Nous dirons que dans une société diversifiée, donner c’est recevoir en même temps. C’est l’occasion idéale d’évoquer l’Andalousie là où se partageaient les différences et les ressemblances pour créer
une identité culturelle harmonieuse et commune.

Nos Objectifs :
Lorsque nous pratiquons une forme d’art comme la musique, l’objectif principal demeure la quête du plaisir. Ce Plaisir tant recherché, contesté et expliqué par les artistes et les philosophes ou tout simplement par l’être humain peu importe sa nature ou son milieu. De la même façon, l’orchestre AMAM est à la recherche du plaisir, mais surtout
de la passion de la musique et de sa justesse qui restent les préalables.

Les Amis de la Musique Andalouse visent également la vulgarisation des principes théoriques de la musique andalouse. Expliquer l’origine des morceaux joués, décortiquer la poésie pour ensuite la concilier avec sa métrique originale demeure un exercice complexe d’harmonie du sens aux notes musicales. Faire découvrir des mélodies andalouses,
c’est aussi offrir une connaissance approfondie du contexte des œuvres et du laborieux travail de leurs transcriptions.

Dans cet ensemble, la relation du musicien avec son instrument et celle du choriste avec son texte demeure singulière dans son genre. Une relation de confiance qui fait de l’instrument le prolongement de notre artiste-musicien,
son appui et surtout sa source d’inspiration qui lui permet d’avancer.

Nos Valeurs :
L’équité, la solidarité, l’effort et la persévérance définissent le groupe AMAM et s’appliquent dans nos relations internes avec les membres, de même que dans celles avec le monde extérieur.

Notre approche :
« AMAM » ce mot arabe qui signifie d’ailleurs : l’avenir, aller de l’avant, espoir, espérance, etc.

Dans l’orchestre AMAM, nous avons une approche théorique qui relève de la transmission par la vulgarisation. Puis, une autre approche pratique qui va de l’initiation à l’instrument et à l’enseignement
du chant andalou en passant par le suivi et à la maîtrise des réalisations.

Interpréter une musique savante, c’est connaître son histoire et la pratiquer dans le strict respect de ses règles. À partir de là, la pratique se fait en fonction de nos représentations qui viennent
épouser de façon harmonieuse notre connaissance musicale.

Les objectifs communs des initiateurs, formateurs et encadreurs sont partagés. Une pédagogie basée sur l’apprentissage coopératif permet la croissance de chaque membre et le respect de son apport au groupe. Les formateurs reconnaissent que le travail fondamental se fait d’abord et avant tout sur le plan de la confiance en soi. Tout exercice, tout
effort sont une valeur enrichissante de la personne, reconnue et récompensée au sein du groupe.

Pour tracer un schéma méthodique, nous dirons qu’AMAM possède quatre niveaux :

  1. La classe supérieure;
  2. La classe intermédiaire;
  3. La classe débutante;
  4. L’initiation à l’instrument.

Cette classification permet un meilleur rendement et se veut encourageante vis-à-vis de l’ensemble. Étant donné le manque d’éléments formés et expérimentés dans le domaine de la musique andalouse, les classes intermédiaire et supérieure peuvent être modifiées selon le besoin. C’est une formule flexible qui permet de s’adapter aux différentes représentations
pour les quelles AMAM est sollicité.

Ce fonctionnement académique nous permet d’apprendre la nouba de façon conservatrice et de bénéficier d’autres programmes du patrimoine nord-africain. Chaque prestation de l’orchestre AMAM est une nouvelle découverte en matière de nouba, d’instruments ou encore de talentueux (ses) instrumentistes et chanteurs (ses). Donc, AMAM va de la formation à la production sur scène en passant par la médiatisation. Profitons des œuvres de tous et chacun pour concilier encore une fois, une musique réglementée avec l’expression de l’artiste.

Salim Bouzidi Musicien.